AGir-pour-lEurope

Investitures pour les élections européennes

Le Comité National d’Action a validé le calendrier de la Commission Nationale d’Investiture qui est présidée par Claude Malhuret. Cette Commission a pour objectif de choisir les candidats qui porteront les valeurs de la droite pro-européenne, libérale et humaniste lors des élections européennes du 26 mai 2019.

Le Comité National d’Action a décidé que les candidatures pouvaient être soumises jusqu’au 12 février 2019 en envoyant un CV et une lettre de motivation à francois.moreau@agir-ladroiteconstructive.fr.

european-commission-90c89e5c89

Veto de l’UE à la fusion Siemens-Alstom

Le blocage de la fusion Siemens-Alstom est une balle que la Commission européenne tire dans le pied de l’Europe, alors que la Chine et les Etats-Unis ne dissimulent plus leurs appétits agressifs en matière technologique.

Si nous voulons redonner confiance dans le projet européen, nous devons au contraire permettre la naissance de géants européens qui pourront faire jeu égal avec les superpuissances existantes, sous peine de devenir définitivement des vassaux.
L’application que fait la Commission de la « politique européenne de la concurrence » est réductrice et obsolète, se limitant à une analyse du marché européen quand il faudrait évidemment regarder le marché mondial et les stratégies développées par les autres acteurs. C’est une faute politique et une faute morale, qui ne peut que faire vaciller la confiance des citoyens en l’Europe, dans un moment déjà difficile.
Nous soutiendrons les deux entreprises dans le recours qu’elle doivent impérativement former contre cette décision inique.
 
Agnès Firmin-Le Bodo,
Olivier Becht,
Porte-paroles d’agir_ la droite constructive
voeux

Voeux et présentation de notre projet pour l’Europe

agir_ la droite constructive a présenté mercredi soir son projet européen, devant plusieurs centaines de ses adhérents réunis à l’occasion de ses vœux pour 2019 ou suivant la manifestation en direct sur Internet.

Franck Riester, président du CNA, a rappelé combien les échéances européennes à venir sont essentielles pour un parti de droite dont l’ADN est foncièrement pro-européen. Il a salué le travail réalisé collectivement et coordonné par Olivier Becht et Fabienne Keller, pour parvenir à ce projet pour l’Europe :

« Nous sommes à la croisée des chemins : l’Europe est aujourd’hui menacée par les populismes, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de nos frontières. Nous voulons la défendre, autour d’un projet refondé, lisible pour les citoyens et centré sur trois priorités : l’emploi, la protection des citoyens et le développement de tous les territoires ; autour d’un projet concret, pour que chaque Français puisse mesurer l’impact positif du rôle de l’Union européenne dans sa vie quotidienne ; autour d’un projet avec des propositions fortes : un socle de contrat de travail européen, un bouclier vert européen, un code européen de droit des affaires, un véritable plan pour l’Afrique ou encore un projet pour développer des champions européens en matière de santé. »

La philosophie européenne d’agir_la droite constructive est celle d’une Europe qui respecte chacun de ses Etats membres, tout en se mettant au service des citoyens dans les domaines où seule une action commune assurera indépendance et protection. 

– Revoir la soirée en vidéo

– Retrouvez notre projet pour l’Europe

– Retrouvez le document de synthèse de nos Priorités pour l’Europe 

 

dsc-0778_4175381

Jean-Philippe Saulnier-Arrighi quitte Les Républicains et prend la tête d’Agir 89

Ce dimanche 20 janvier, le président de la communauté de communes Puisaye-Forterre et conseiller régional Jean-Philippe Saulnier-Arrighi a officialisé le lancement d’Agir 89. Mouvement politique national, présidé par l’actuel ministre de la culture Franck Riester.

À sa tête, Jean-Philippe Saulnier-Arrighi, désormais ancien LR, rejoint entre autres par Aurélie Berger et Éric Gentis, tous les trois conseillers régionaux membres de l’opposition. Un changement d’étiquette politique, pour défendre « une approche responsable et pragmatique. Nous refusons de voir la droite s’enfermer dans une ligne identitaire, eurosceptique, ultra conservatrice… « , égrène Jean-Phillippe Saulnier-Arrighi. « Les Français ne veulent plus de clivage. Et nous serons prêts à soutenir les réformes si elles sont en accord avec nos convictions », confirme Éric Gentis.

Équipe fondatrice.
Jean-Philippe Saulnier-Arrighi, référent départemental, maire de Moulins-sur-Ouanne, président de la communauté de communes Puisaye Forterre et conseiller régional. Aurélie Berger, maire de Gurgy et conseillère régionale. Eric Gentis, conseiller régional. Irène Eulriet Brocardi, maire de la Ferté Loupière, et conseillère départementale. Micheline Couet, maire d’Egleny. Jean-Michel Rigault, maire de Druyes-les-Belles-Fontaines. Philippe Vigouroux, maire de Coulangeron. Thomas Monarchi-Comte, responsable des jeunes, et Mathieu Malice.

Lire la suite sur lyonne.fr

Capture-d’écran-2019-01-17-à-18.47.12

[Vidéo] Question de Vincent Ledoux à propos du terrorisme islamique

Au moment où nos soldats sont engagés au Sahel pour lutter contre le terrorisme islamique, Vincent Ledoux a interrogé le Gouvernement sur la stratégie de la France dans cette zone du monde, et notamment l’articulation entre le G5 Sahel et le partenariat transsaharien contre le terrorisme, qui vient d’être adopté par les Etats-Unis.

16784245

Réaction à l’intervention du Premier ministre au 20h du 7 janvier 2019

Le discours de grande fermeté qu’a tenu le Premier ministre ce soir dans son intervention télévisée était attendu par les Français.

La liberté de manifester ne peut pas être celle d’attaquer, sans déclaration ni organisation préalable, les institutions de la République et leurs représentants.

Le grand débat annoncé pour répondre à la crise des gilets jaunes doit pouvoir se tenir dans un climat de calme et de respect de notre démocratie.

Les élus d’Agir_ la droite constructive soutiendront cette démarche.

Agnès FIRMIN – LE BODO (députée de Seine-Maritime)
Porte-parole d’Agir_ la droite constructive.

Marrakech

Vincent Ledoux – Pourquoi la France a eu raison de signer le pacte de Marrakech – huffingtonpost.fr

Ce pacte n’est pas « un texte qui promeut un appel d’air migratoire »! Et au regard des emballements et rumeurs, il démontre toute sa pertinence.

Ainsi le #Marrakech est-il devenu en quelques semaines chez toute une frange politique radicalisée le totem de cette question migratoire pour dénoncer ce grand remplacement de population auquel seraient attelées nos élites dirigeantes mondiales. Or, l’idée de ce pseudo-complot des élites -changement de population, remplacement des travailleurs et perte de souveraineté- n’est plus aujourd’hui le seul apanage des partis de la droite extrême, il gagne du terrain au sein-même de la droite républicaine et depuis son sommet. Il s’étend insidieusement dans la population à la faveur de fake news plus grossières les unes que les autres.

Lire la suite sur le site du Huffingtonpost.fr

Crédits photo : ASSOCIATED PRESS

visuel-site-agir

Communiqué suite à l’entretien des chefs de partis à Matignon

Franck Riester, Président du comité national d’action d’agir_ la droite constructive, a été reçu par le Premier ministre ce lundi 3 décembre 2018, accompagné par Claude Malhuret, Vice-président d’agir_ et Président du groupe « Les Indépendants – Républiques et territoire » au Sénat et d’Olivier Becht, Porte-parole d’agir_ et Président délégué du groupe « UDI, Agir et Indépendants » à l’Assemblée nationale.

Franck Riester, Claude Malhuret et Olivier Becht ont rappelé au Premier ministre qu’agir_ soutiendra toutes les mesures qui seront prises par le Président de la République et le Premier ministre, qu’elles soient juridiques, logistiques et financières pour assurer le maintien de l’ordre et la sécurité des Français.

Ce qui s’est passé ces derniers jours et plus particulièrement le samedi 1er décembre est inacceptable, tant vis-à-vis des forces de l’ordre, que des commerçants, des Français et du patrimoine qui a été attaqué.

Nous saluons la volonté du Premier ministre d’annoncer un geste d’ouverture fort dans les prochains jours.

De plus, la concertation ouverte par le Premier ministre la semaine dernière est une bonne chose.

agir_ appelle à un Grenelle de la fiscalité et des dépenses publiques pour faire en sorte que nous puissions bâtir une fiscalité allégée car il y a un ras-le-bol fiscal perçu par les Français depuis très longtemps et qui est une réalité. Mais également pour mettre en place une fiscalité plus simple au service d’une croissance plus juste en améliorant le pouvoir d’achat des Français.

Olivier BECHT
Député du Haut-Rhin
Président délégué du groupe UDI-Agir et Indépendants à l’Assemblée Nationale
Porte-parole d’agir_

Agnès FIRMIN LE BODO
Députée de Seine-Maritime
Porte-parole d’agir_

Suivez-nous sur Twitter

© 2019 Tous droits réservés - Mentions légales - Conçu par CONCILIUM