La « lepénisation » des esprits gagne du terrain chez Les Républicains

Une phrase de la première vive présidente du Parti que préside Laurent Wauquiez prononcée lundi 7 mai sur RTL semble être totalement passée inaperçue : « Les rencontres et les échanges, c’est une chose. En revanche, je ne souhaite pas d’accord, je ne souhaite pas de mélange des genres politiciens ».

Virginie Calmels rejette ainsi l’idée d’un accord Wauquiez / Le Pen / Dupont Aignan et on en attendait pas moins de l’ancienne proche d’Alain Juppé, mais elle valide le principe d’échanges voire d’une rencontre FN / DLF / LR.

Après la non exclusion de Thierry Mariani qui s’est engagé dans des tractations avec le FN et revendique avoir rencontré sa présidente, après les multiples dialogues publics entre Sens Commun et Marion Maréchal Le Pen, après les liaisons souterraines engagées par des proches de Wauquiez et la nièce de Marine Le Pen autour du magazine l’incorrect, après l’adhésion publique de Wauquiez au délires sur le grand remplacement, théorie fumeuse de la droite identitaire, après les initiatives locales de rapprochement des droites en Aquitaine ou à Angers que va-t-on apprendre de nouveau ?

Combien de couleuvres vont encore avaler ceux et celles qui se revendiquent modérés à LR avant de prendre leurs responsabilités ?

Frédéric Lefebvre
Délégué national à la communication et action collaborative

© 2019 Tous droits réservés - Mentions légales - Conçu par CONCILIUM