Élections en République Démocratique du Congo

Nous saluons la prise de position de la France aux côtés des Etats-Unis, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de la Suède, de la Guinée Équatoriale et de la Côte d’Ivoire, demandant que Joseph Kabila ne se représente plus aux élections prévues pour décembre 2018 en République Démocratique du Congo.

La question de la fiabilité du processus électoral demeure tant dans l’élaboration du fichier que dans les modalités de vote. Le vote électronique tel que prévu par la Commission Électorale Nationale Indépendante, si contesté, doit donc être abandonné au profit d’une modalité plus transparente.

Le peuple congolais mérite l’attention soutenue de la communauté internationale pour lui garantir un vote sûr et démocratique.

Par ailleurs, dans ce contexte singulier d’illégalité du pouvoir en place, elle doit aussi garantir les droits du peuple congolais à manifester pacifiquement en totale liberté et faire cesser toutes les formes de violence d’Etat perpétrées à son encontre.

© 2019 Tous droits réservés - Mentions légales - Conçu par CONCILIUM