Communiqué : Dates des élections régionales et départementales

Dans le cadre de la consultation lancée par le Premier ministre Jean CASTEX, les membres du Comité National d’Action d’agir_ la droite constructive se sont réunis pour étudier les différentes options et déterminer la position commune du parti concernant les élections départementales et régionales prévues les 13 et 20 juin 2021.

 

La diversité des opinions a pu être exprimée à cette occasion. La majorité des membres de l’instance dirigeante du parti est favorable au maintien des élections aux dates prévues. Elle a exprimé que le respect de la démocratie, et donc des électeurs, commençait par le respect du calendrier électoral.

 

En effet, après étude du rapport du Comité scientifique, aucune garantie n’apparaît suffisante pour assurer dans de meilleures conditions les élections régionales et départementales, si celles-ci devaient se tenir à l’automne 2021. Quant à un report à la fin 2022, la majorité du Comité National d’Action a exprimé son incertitude quant à la constitutionnalité d’une telle décision ainsi que sur les risques causés par l’inversion de l’ordre des scrutins nationaux et locaux pour notre modèle démocratique.

 

Le Comité National d’Action partage, par ailleurs, la vigilance du Gouvernement sur l’importance de la mise en place d’un protocole exceptionnel permettant la tenue de la campagne et des opérations électorales dans les meilleures conditions sanitaires possibles. En ce sens, la réflexion engagée avec les associations d’élus sur la tenue du scrutin est positive et nécessaire.

 

Nous tenons particulièrement à alerter le Gouvernement sur le risque important du manque d’assesseurs et de scrutateurs qui pourraient perturber l’organisation du scrutin. Aussi, parmi d’autres solutions à envisager, nous proposons la mobilisation exceptionnelle des personnes engagées dans le Service civique.

 

Nous appelons également l’État à faciliter la possibilité, pour les Maires, d’organiser rapidement les changements de lieu des bureaux de vote trop exigus afin de les mettre en place dans des espaces à grand volume inutilisés. Enfin, nous rappelons notre volonté d’accompagner le Gouvernement dans la mise en œuvre des mesures nécessaires afin d’assurer que ce moment démocratique important puisse se dérouler en toute sincérité et en toute sécurité.


Agnès Firmin – Le Bodo

Députée de Seine-Maritime,

Olivier Becht

Député du Haut-Rhin,

Porte-paroles

 

Pierre-Yves Bournazel

Député de Paris,

Délégué national en charge des élections

© 2019 Tous droits réservés - Mentions légales - Conçu par CONCILIUM