Actualité parlementaire – 23 au 30 novembre 2020

A l’Assemblée nationale, les 7 textes présentés par le groupe « Agir Ensemble » dans le cadre de sa niche parlementaire ont tous été adoptés.

Pour les députés agir, il faut saluer l’adoption de deux propositions de loi et d’une résolution, qui portent en elles les valeurs de notre mouvement, l’humanisme et le respect de l’autorité :

La proposition de loi de Paul Christophe va permettre aux parents d’enfants malades de bénéficier de congés plus longs pour rester auprès de leurs enfants atteints de longue maladie : le système actuel prévoit 310 jours de congés de présence parentale et d’allocation journalière de présence parentale, dans la limite d’une durée de trois ans. La proposition permet de renouveler cette allocation pour un maximum de 310 jours et pour trois ans, sans attendre le terme de la première période de trois ans comme c’est le cas aujourd’hui.

La proposition de loi de Dimitri Houbron porte sur la justice de proximité et propose de renforcer la capacité d’agir rapidement et efficacement contre les incivilités du quotidien, et de mettre en œuvre la logique « tu casses, tu répares ». La capacité à apporter une réponse judiciaire rapide et proportionnée est un gage de réussite de la peine, pour sortir du sentiment d’impunité de certains.

Enfin, la résolution de Vincent Ledoux propose de faire de l’accès au vaccin contre la Covid 19 un droit universel, pour tous et partout. L’assurance d’une vaccination efficace, partout dans le monde, sera un des facteurs de réussite de la lutte contre cette pandémie.

Notre porte-parole et Députée de Seine-Maritime, Agnès Firmin Le Bodo, s’est exprimée sur les inquiétudes que ce deuxième épisode de confinement fait porter sur la santé mentale des français : pharmacienne de profession, elle est en première ligne pour constater l’augmentation très forte de la souffrance psychique et des difficultés psychologiques. Vous pouvez retrouver sa tribune parue sur le site du journal l’Opinion.

Au Sénat, Emmanuel Capus, sénateur de Maine-et-Loire a interrogé le Gouvernement lors de la séance des questions d’actualité sur la manière dont les français pourraient se réunir pour les fêtes de Noël, et sur les aménagements possibles des règles sanitaires dans cette période si importante pour les familles.

© 2019 Tous droits réservés - Mentions légales - Conçu par CONCILIUM